Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

NOTRE MISSION

La mission principale du Service pastoral du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) auprès des parlementaires (SPP) est d’informer et de renseigner les élus de la République à propos de la culture protestante évangélique, d’assurer une présence chrétienne, un témoignage auprès des responsables politiques et leaders d’opinion français et de représenter les intérêts, les valeurs et prises de positions des églises évangéliques et associations membres du CNEF auprès de ce public.

J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur….

1 Epître de Paul à Timothée 2/1 – La Bible

 

"C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui ont de l’intelligence."

Daniel 2/21

Une fois les élections présidentielles passées, les élections législatives ont donné un nouveau visage à l’Assemblée Nationale. Pour le moment, le gouvernement et les députés sont en phase de « réglage » de collaboration. Les mois qui viennent amèneront les partis politiques à trouver une « ligne de consensus » pour gérer notre pays qui fait face à des situations inédites. Le Sénat quant à lui, veille au grain sur le déroulement de ce processus et verra en septembre 2023, un tiers de ses parlementaires soumis au suffrage des grands électeurs.

Les rendez-vous reprendront à l’Assemblée Nationale dès que chaque député aura « trouvé ou retrouvé ses marques ».

Au palais Bourbon, la moitié des députés ont donc été renouvelés. C’est à dire que plus de 250 d’entre-eux ont été battus ou ne se sont pas représentés.

Je garde le contact avec les députés réélus, mais que deviennent les perdants après ces batailles électorales ?

J’ai proposé de garder le contact avec les élus qui ont été battus. Ma collaboratrice Hélène a envoyé de ma part un message d’encouragement aux députés réélus mais également à ceux et celles qui ont été battus en leur proposant de prolonger la relation pastorale engagée depuis 2017. Les échanges par téléphone, mail et SMS ont déjà commencé et révèlent, s’il le fallait, que l’arène de la politique est souvent éprouvante pour ceux qui s’y engagent. Trahisons, abandons, coups bas, mensonges, tous les coups semblent permis lorsqu’il s’agit de prendre ou reprendre le pouvoir…

Une parole biblique, un encouragement, des prières sont toujours les bienvenus pour ces ex-parlementaires qui doivent rapidement « atterrir » dans la vie civile en retrouvant un poste professionnel après 5 années d’intense activité à Paris et en circonscription.

Ne les oublions pas dans nos prières.

Thierry LE GALL

 

 

Edito

Un nouveau départ

REVUE DE PRESSE

RESSOURCES

PÔLES D'ACTIONS

ACTION PASTORALE

Assurer une présence chrétienne auprès des responsables politiques qui le souhaitent

COMMUNICATION

Communiquer les prises de position nationales du CNEF

COLLABORATION

Collaborer avec des associations nationales protestantes évangéliques

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter

NOS PARTENAIRES