Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

NOTRE MISSION

La mission principale du Service pastoral du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) auprès des parlementaires (SPP) est d’informer et de renseigner les élus de la République à propos de la culture protestante évangélique, d’assurer une présence chrétienne, un témoignage auprès des responsables politiques et leaders d’opinion français et de représenter les intérêts, les valeurs et prises de positions des églises évangéliques et associations membres du CNEF auprès de ce public.

J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur….

1 Epître de Paul à Timothée 2/1 – La Bible

Edito

Un projet de loi qui veut faire des croyants français des suspects

"C’est pourquoi, endossez l’armure que Dieu donne afin de pouvoir résister au mauvais jour et tenir jusqu’au bout après avoir fait tout ce qui était possible" (Éphésiens 6/13)

Plus de 70 parlementaires ont été visités depuis le mois de novembre 2020 afin de les sensibiliser aux risques que représente cette future loi destinée à lutter contre les séparatismes religieux.

Cette branche armée et/ou politique de l’Islam doit être stoppée dans son projet d’influence et d'emprise sur notre nation. Nous devons prier pour les pouvoirs publics et les fonctionnaires qui en ont la responsabilité.

Sous l’objectif de combattre vigoureusement une frange de l’Islam radicalisé, ce projet intègre également une série de mesures qui semblent destinées à affaiblir la voix des religions en France et à faire peser sur nos lieux de cultes et associations évangéliques des charges administratives et financières injustifiées.

Le Cnef est en dialogue soutenu avec le Parlement et le Ministre de l’Intérieur qui, tout en étant à l’écoute de nos paroles, nous a surpris par la teneur de certaines de ses déclarations médiatiques (corrigées ensuite) dans lesquelles les Évangéliques étaient associés à l’Islam comme étant « source de problèmes récurrents ».

Globalement, à ce stade du processus législatif qui a vu l’Assemblée Nationale valider une première version de ce projet de loi, et alors que le Sénat y travaille, le Gouvernement donne l’impression qu’il considère comme suspectes les associations cultuelles et socio-culturelles de citoyens croyants et pratiquants. Cette nouvelle posture politique va faire peser sur les cultes, des contrôles et une surveillance accrue de la part des pouvoirs publics.

Pourquoi les hommes ou les femmes, transcendés par l’espérance de la foi en Dieu, devraient êtres traités différemment de ceux qui pratiquent une activité sportive, culturelle, de loisirs ou artistique ? Pourquoi faire peser un contrôle accru sur les religions, alors que l’État français ne reconnaît ni ne subventionne les cultes ? 
Dans le « contrat républicain » français, le pouvoir temporel (politique), ne se mêle pas du spirituel (l’église). Cette séparation de l’Église et de l’État en vigueur depuis 1905 devrait-elle être entamée à cause d'une minorité de fanatiques religieux qui veulent imposer la charia à notre société ?

Si l’État français ne reconnaît pas l’existence de Dieu, comment pourrait-il imaginer demander un jour aux citoyens de signer une attestation déclarant que les « lois de la République sont au-dessus des lois de Dieu ». Il y a là une incohérence constitutionnelle.

Nous voulons êtres de bons citoyens, respecter la République française et en même temps honorer Dieu qui nous a sauvés par Jésus-Christ. L’un et l’autre sont compatibles. Gardons les pieds sur terre et la tête dans le ciel.

Prions pour notre pays.

Merci pour votre intercession en faveur des entretiens avec les Parlementaires.

Thierry LE GALL

Vous trouverez la dernière déclaration du Cnef à ce sujet ici https://www.lecnef.org/articles/70777-principes-republicains-propositions-sur-le-titre-ii

REVUE DE PRESSE

RESSOURCES

PÔLES D'ACTIONS

ACTION PASTORALE

Assurer une présence chrétienne auprès des responsables politiques qui le souhaitent

COMMUNICATION

Communiquer les prises de position nationales du CNEF

COLLABORATION

Collaborer avec des associations nationales protestantes évangéliques

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter

NOS PARTENAIRES